11/04/19

Netanyahou, avec Trump, pour le pire : la France et l’Europe au pied du mur

   

[...]Massivement soutenu par Trump et par tout ce que la planète compte d’extrême-droite, Netanyahou avait clairement affiché la couleur sur son projet politique : disparition de tout espoir de création d’un État palestinien, annexion d’une grande partie de la Cisjordanie, maintien de la division politique entre ce qui resterait de la Cisjordanie et la Bande de Gaza, déni complet du droit au retour des réfugiés palestiniens et renforcement de l’apartheid.

 

[...]Cela fait longtemps que les mots ne suffisent plus, mais cette fois la France, les États européens soucieux d’un minimum de droit, et l’Union européenne elle-même sont au pied du mur.

 

Il est grand temps de réaffirmer la primauté du droit sur la force en reconnaissant enfin l’État de Palestine, dans ses frontières d’avant 1967 avec Jérusalem Est pour capitale. Il est grand temps de rappeler aussi que l’accord d’association entre l’Union européenne et Israël n’a plus de sens si cet État viole systématiquement le droit international et le droit humanitaire.

[...]

Lire la suite ...

 

01/04/19

Marche du retour à Gaza le 30 mars... 4 palestiniens tués et 356 blessés...

et un éditorial des DNA carrément scandaleux

Depuis un an..., le bilan du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU est effroyable:

dont

271

palestiniens

tués

 

29 187

palestiniens

blessés

 

7 519

blessés par balle par les snipers israéliens

5 333

enfants

 

plus de 400 amputés  

Il se trouve qu'un éditorialiste des Dernière Nouvelle d'Alsace, Pascal Coquis, au lendemain de de cette nouvelle manifestation, et avec un cynisme mortifère devant cet effroyable bilan ose accuser les palestiniens de Gaza qui protestent contre le siège et le blocus qui les enferment depuis 12 ans de servir de "matériel" humain au service des "extrémistes".

L'éditorial

Probablement, monsieur Coquis, vous êtes de ceux qui considèrent que les "vrais" responsables du massacre d'Oradour sur Glane seraient les résistants qui ont en luttant pour la Liberté auraient par leurs actions transformé en une "paisible armée d'occupation" en un groupement de criminels de guerre...   et que ce sont les gazaouis qui manifestent qui "obligent", les "gentils" snipers israéliens de leur tirer dessus... Ecoeurant...

Cela vous donne franchement envie de dégu...

Monsieur Coquis, ne vous en déplaise, tirer et faire tirer sur des civils désarmés c'est un crime de guerre. Le commandement et les tireurs devront un jour répondre de ces crimes devant les tribunaux.

Exemple de lettre


  28/02/19
Khalida Jarrar députée palestinienne libérée aujurd'hui !
    

 

Après 20 mois de détention administrative, les autorités pénitentiaires de l'occupation ont remis en liberté à l'aube de ce jeudi du 28 février 2019 la résistante Khalida Jarrar membre du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP).
Khalida Jarrar est députée palestinienne et une personnalité politique de premier plan.
Le commandant militaire de l'occupation de la Cisjordanie avait prononcé un ordre de détention administrative d’une durée de six mois à son encontre le 12 juillet 2017. Depuis, cette mesure avait été renouvelée à trois reprises, les 31 décembre 2017, 17 juin 2018 et 25 octobre 2018. Bien que la durée de validité maximale des ordres de détention administrative soit de six mois, le droit militaire de l'occupant prévoit qu’ils peuvent être renouvelés indéfiniment. Aussi, rien ne garantissait que Khalida Jarrar puisse être libérée ce 28 février 2019.


Aujourd'hui, sa libération prouve que la lutte et la solidarité ne sont pas des mots creux.

 



 

21/02/19

JERUSALEM... Bataille "immobilière" ... 

 

ou les méthodes de l'épuration ethnique...

 

France Inter

https://www.franceinter.fr/emissions/sous-les-radars/sous-les-radars-20-fevrier-2019

 



 
18/02/19
 

Alain Finkielkraut est connu pour son soutien sans condition au régime d'apartheid israélien organisant la séparation entre juifs et non juifs sur l'ensemble de la Palestine historique. C'est à ce titre qu'il peut et doit être critiqué. Toute autre référence, tout autre amalgame serait contraire à notre éthique et est condamnable.

   

Un petit groupe de personnes s’en est pris personnellement à Alain Finkielkraut en marge d’une manifestation à Paris le samedi 16 février. Les vidéos mettent en évidence des propos racistes et d’une extrême violence qu’il appartiendra à la justice de qualifier.

L’Association France Palestine Solidarité condamne ces faits inacceptables, comme elle condamne toute manifestation de haine ainsi que le racisme sous toutes ses formes, notamment l’antisémitisme et le racisme anti-arabe. Elle condamne également les provocations et amalgames et notamment ceux dont Alain Finkielkraut est coutumier.

Tout en rappelant son opposition au sionisme en tant qu’idéologie dont les Palestiniens sont les premières victimes, l’AFPS réfute catégoriquement l’utilisation du terme "sioniste" associé à des propos injurieux visant des personnes. 

Elle réfute de la même manière tous les amalgames, notamment ceux qui sont portés par le gouvernement israélien et ses soutiens inconditionnels pour tenter de faire taire celles et ceux qui dénoncent ses crimes. Toute tentative d’instrumentalisation des derniers événements pour assimiler l’antisionisme, qui est une opinion politique, à l’antisémitisme qui est un délit, serait une grave atteinte à la liberté d’expression et irait à l’exact opposé d’une lutte sincère contre l’antisémitisme.

Le combat que nous menons pour les droits du peuple palestinien, avec de nombreuses autres organisations de la société civile en France et dans le monde, n’a rien à voir avec ces discours de haine. C’est un combat qui a vocation à nous unir sur les valeurs communes que sont

Le Bureau national de l’AFPS
17 février 2019



  05/01/2019

Prendre connaissance de la loi fondamentale de séparation (d'apartheid) entre les populations juives et non juives sur l'ensemble de la Palestine historique

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



 



 

Grève de la faim des prisonniers politiques palestiniens

39° jour...

Ecrivez au Président de la République :

Consulter le site ACAT - Ecrivez au Président de la République