Retour

Coopération

Alsace

COOPERATION Alsace

2020

     

Humsa Bqai'a Vallée du Jourdain)

Souscription d'urgence pour le village de Humsa Bqai'a - Vallée du Jourdain


 

Objectif : 5 000 € d'ici le 15 décembre

 

La destruction du village d’Humas Al Bqai’a est un exemple de la poursuite de l’épuration ethnique pratiquée par Israël à l’égard des populations palestiniennes de la vallée du Jourdain

 

Déclaration d'Yvonne Helle, Coordonnatrice humanitaire par intérim pour les territoires palestiniens occupés  OCHA/ONU
"Hier, 73 personnes, dont 41 enfants, ont été déplacées par les autorités israéliennes qui ont démoli leurs maisons et d’autres structures et détruit leurs biens dans le village palestinien de Humsa Al Bqai’a.

Les trois quarts de la population du village ont perdu leurs logement, ce qui en fait le plus grand incident de déplacement forcé en plus de quatre ans.

Les organisations humanitaires ont visité le village et enregistré 76 structures démolies, plus que lors de toute autre démolition au cours de la dernière décennie. Les propriétés détruites- y compris les maisons, les abris pour animaux, les latrines et les panneaux solaires - étaient des moyens de subsistance essentiels, au bien-être et à la dignité des membres de la communauté, dont les droits ont été violés. Leur vulnérabilité est encore aggravée par l'arrivée de l'hiver et la pandémie de COVID-19 en cours.

Certaines des structures démolies avaient été construite grâce aux aides humanitaires.

A ce jour en 2020, 689 structures ont été démolies en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, plus que pendant toute année complète depuis 2016, rendant 869 Palestiniens sans abri.

 

       Le défaut de permis de construire délivrés par Israël est généralement cité comme le motif de démolition, alors que, en raison du régime de planification restrictif et discriminatoire, les Palestiniens ne peuvent presque jamais obtenir de tels permis.

Les démolitions sont un moyen essentiel de créer un environnement conçu pour contraindre les Palestiniens à quitter leurs maisons. Située dans la vallée du Jourdain, Humsa Al Bqai'a est l'une des 38 communautés bédouines situées partiellement ou entièrement dans les « zones de tir ' » déclarées par Israël.

Il s'agit de certaines des communautés les plus vulnérables de Cisjordanie, avec un accès limité à l'éducation, aux services de santé, et aux infrastructures d'eau, d'assainissement et d'électricité.

Je rappelle à toutes les parties que la destruction massive de biens et le transfert forcé de personnes protégées dans un territoire occupé sont des violations graves de la quatrième Convention de Genève. Tout en m'assurant que la communauté humanitaire est prête à soutenir tous ceux qui ont été déplacés ou affectés d'une autre manière, je réitère fermement notre appel à Israël pour qu'il mette immédiatement un terme aux démolitions illégales."

Voir : la déclaration de l'ONU Voir : une délégation de l'Union Européenne